Aide


1. Pneus

1.1. Fonctions des pneus

Le pneu est le seul trait d’union entre la voiture et la route et il doit remplir un large éventail de fonctions.

Guidage du véhicule

Le pneu doit guider avec précision le véhicule, conformément aux ordres de pilotage donnés, quels que soient l‘état de la route ou les conditions climatiques. Cette stabilité de direction est garantie par le respect de la pression d‘air imposée des pneus sur l‘essieu avant et l‘essieu arrière.

Capacité de charge

Le pneu est soumis à des contraintes diverses tant à l‘arrêt qu’en mouvement. De plus, il doit résister à des variations de charge dynamiques importantes lors du freinage et de l‘accélération, ainsi que dans les virages. Un pneu automobile peut porter plus de cinquante fois son propre poids.

Comportement de roulement/Réguler la consommation de carburant

Les performances d‘un pneu doivent être conservées sur tous les revêtements routiers, en cas de fortes variations de température également. Le pneu doit rouler sans bruit et facilement. Une faible résistance au roulement réduit en outre la consommation de carburant, ce qui est synonyme d’avantages économiques et écologiques.

Transmission des forces

Le pneu transmet l‘énergie du moteur à la chaussée. Il doit résister à nombre de contraintes de la chaussée et de son environnement. La surface de contact relativement faible entre pneu et route détermine la qualité de l’adhérence et permet ainsi la transmission des forces.

Longévité

Un pneu garantit un haut niveau de performance des millions de tours de roues durant. De nombreux facteurs comme la charge, le mode de conduite, l‘état de la route, la vitesse et la pression de gonflage influencent l‘abrasion et l‘usure. Un bon contact avec la chaussée (dimension et forme de la surface de contact et pression d‘air) est crucial pour une bonne longévité.


1.2. Structure des pneus

reifenaufbau

(1) Bande de roulement
Pour une performance de roulement élevée, une bonne adhérence et une éjection efficace de l‘eau

(2) Ceintures supérieure et inférieure
Pour des vitesses élevées ainsi qu’une stabilité de conduite et une résistance au roulement optimales

(3) Couche de caoutchouc étanche à l’air pour pneus sans chambre à air
Couches de caoutchouc étanche pour les pneus tubeless (sans chambre à air supplémentaire)

(4) Tringle du pneu en câble d’acier
Pour une assise solide sur la jante

(5) Talon assure l’étanchéité entre la jante et le pneu et aide au maintien sûr du pneu
Pour favoriser la tenue de route et le comportement de conduite et de confort

(6) Carcasse
Pour le maintien, contient la pression interne et maintient le pneu en forme

(7) Flanc
Pour la protection contre les dommages externes


1.3. Désignation des pneumatiques


reifenbezeichnung

(A) DOT (Department of Transportation)

2512: Date de fabrication du pneu (ici: 25ième semaine 2012)


(B) Dimension

205 Largeur du pneu en mm

55 Rapports entre la hauteur et la largeur de section en %

R Structure radiale

16 Diamètre de la jante en pouces


(C) Indice

91 Tragfähigkeitsindex (siehe 3.1.)

V Geschwindigkeitsindex (siehe 3.1.)


(D) Sens de montage

Outside côté extérieur au montage (peut aussi être une flèche dans le sens de rotation)



tragfähikeitsindex
speedindex


1.4. Montage des pneus

Pneus d’hiver / Pneus d’été

La température influe fortement sur l‘adhérence d‘un mélange de gomme. Pour des raisons de sécurité, passer au bon moment aux pneus d’été, au printemps, et aux pneus d’hiver, en automne, revêt une importance cruciale. La règle empirique «de O à P» = les pneus d‘hiver d‘Octobre à Pâques s’applique pour changer au moment adapté.

Pneus d’été en été

Les pneus d‘été présentent l‘adhérence optimale à des températures de 7°C à 30°C approximativement.

tragfähikeitsindex
Freinage à des températures estivales

Pneus d’hiver en hiver

Les pneus d‘hiver présentent une adhérence optimale à des températures de 7°C à -20°C environ.

tragfähikeitsindex
Freinage sur la neige

Flocon de neige

Le symbole du flocon de neige signale un «vrai» pneu d‘hiver. Comme standard industriel, il garantit l‘adaptation aux conditions hivernales. Les pneus qui arborent le symbole ont passé un test de traction sur la neige.


Boue et neige

L’abréviation M+S signale uniquement qu‘il s‘agit d‘un pneu qui, vu son profil, son mélange de bande de roulement ou sa conception, présente des propriétés améliorées pour la conduite sur neige par rapport à un pneu d‘été. Cette marque n‘est pas une référence pour les pneus d‘hiver en Suisse.


Position des pneus

Position des pneus

En changeant régulièrement et à temps les roues de l‘avant vers l‘arrière, les pneus d‘un véhicule s’usent plus uniformément. Pour cette raison, effectuez un tel changement environ tous les 10‘000 km au moins. Pour les véhicules à quatre roues motrices, la position des roues doit être changée plus souvent encore selon les circonstances (tous les 6‘000 à 7‘000 km). Les recommandations du fabricant concernant le changement des roues figurent dans le manuel du véhicule. Le premier changement de position est le plus important. Au moment de changer la position de la roue, il faudrait en outre adapter la pression d‘air des pneus selon les indications du constructeur du véhicule. Une usure irrégulière des pneus peut également indiquer une erreur de pincement ou des problèmes mécaniques.

Le garagiste peut à ce propos vous fournir des indications adaptées à votre véhicule.


Serrage des vis des roues

Couple de serrage

Il faut absolument respecter les couples de serrage indiqués par le constructeur du véhicule.

Le serrage de vis ou d‘écrous à la main, au jugé, est d‘une qualité douteuse. Pour des raisons de sécurité, il est donc recommandé d‘utiliser une clé dynamométriqu qui permet de respecter avec précision les couples prescrits.

En voilà les raisons
  • pour ne pas endommager la fixation et les vis des roues
  • pour garantir un serrage uniforme de toutes les vis
  • pour faciliter le démontage ou le permettre avec l‘outil de bord

Succession

Il faut toujours serrer en croix les écrous ou les vis des roues.

Resserrer les vis des roues

L’âge et l’état des boulons, ou des boulons filetés et de leur filetage, peuvent provoquer le coinçage des vis. Le sel étendu sur les routes peut renforcer encore ce phénomène. Il peut aussi arriver que les vis aient été préalablement trop serrées suite à un montage inadapté et qu’elles perdent ainsi leur capacité de serrage. Après un bref rodage d‘environ 50 km, ou 1 jour après le montage, il faudrait de ce fait resserrer les vis des roues et contrôler les couples.


1.5. Entretien des pneus

Profondeur de profil

La profondeur de profil a des incidences importantes sur les propriétés des pneus. Le profil est synonyme d‘adhérence et de grip, pour les pneus d‘hiver spécialement. Outre le danger accru d‘aquaplaning, la distance de freinage est nettement altérée par une profondeur de profil trop faible. La distance de freinage de pneus usés jusqu‘ à la profondeur minimale légale de profil de 1.6 mm est quasiment le double de celle de nouveaux pneus, avec une profondeur de profil de 8 mm environ.

profil

Profondeur de profil minimale légale de 1.6 mm

En cas de non-respect de cette prescription, l‘automobiliste risque la perte de sa protection d‘assurance et une amende.

Test de la profondeur minimale de profil avec le TWI

Les indicateurs d‘usure (TWI = Tread Wear Indicator) sont des surélévations subtiles pratiquées dans les rainures. Avec un profil résiduel de 1.6 mm, elles sont au même niveau que le reste de la bande de roulement. La position des surélévations est marquée sur le flanc par TWI ou un „symbole de triangle“.

Vu le danger d‘aquaplaning nettement accru et la distance de freinage plus longue en cas de forte usure, il faudrait changer les pneus avant déjà que la profondeur minimale de profil ne soit atteinte.

  • Recommandation pour des pneus d‘été: 3.0 mm au minimum
  • Recommandation pour des pneus d‘hiver: 4.0 mm au minimum

Test de la monnaie pour juger de la profondeur minimale de profil

Le test de la pièce de deux francs permet un contrôle du profil minimal. Si le socle d’Helvetia est invisible lorsqu’on insère la pièce dans les rainures, la profondeur du profil excède 4 mm et il est donc possible de continuer à utiliser le pneu. Sinon, il faut procéder à son changement.


Pression d‘air

Quelle pression d‘air convient?

Indications du constructeur du véhicule (mode d‘emploi), indications sur le véhicule (montant des portes, couvercle du réservoir, pare-soleil, …) ou indications du fabricant des pneus.

Avantages d’une pression d‘air adaptée?
  • surface d‘appui optimale, contact au sol, adhérence
  • distance de freinage plus courte
  • réserve d‘aquaplaning supérieure
  • meilleure conduite, stabilité dans les courbes
  • moins de bruit de roulement
  • moins de résistance au roulement et de carburant
  • déformation moindre, meilleur confort
Chaque automobiliste peut accroître la sécurité d’utilisation de ses pneus par le biais de la pression d‘air.


Conséquences d‘une pression d‘air inadaptée

La durée de vie et la sécurité d‘un pneu dépendent largement d’une pression d’air adaptée. Cette valeur est fixée individuellement pour chaque véhicule conjointement par les fabricants de pneus et de véhicules. Une pression d‘air trop élevée ou trop basse empêche le contact optimal du profil avec la chaussée. Les conséquences ne sont pas seulement une usure exagérée ou inégale du profil mais encore une adhérence nettement moins bonne qui peut s‘avérer rapidement dangereuse, avant tout en cas de vitesse élevée dans les virages ou sur chaussée mouillée. Il existe un danger d‘accident par destruction du pneu! Chaque fois que la pression d‘air est trop basse, le pneu est exagérément sollicité. Vu la solidité altérée des différents matériaux du pneu, un défaut de ce dernier est une question de temps. Il n‘est pas possible de supprimer des dégâts cachés aux pneumatiques par une correction ultérieure de la pression d‘air.


Test manuel

Une pression d‘air trop basse est quasiment impossible à déceler sans mesure. Il faudrait donc la contrôler tous les 14 jours environ. La pression du pneu doit être mesurée sur des pneus froids (sur des pneus chauds, augmenter la pression de 0,1 à 0,2 bar). En cas de fortes charges, aug-menter la pression selon les indications du fabricant. Ne pas oublier de contrôler la pression du pneu de réserve.


Causes de détériorations

Corps étrangers

Des corps étrangers fichés dans un pneu (clous, vis, parties en verre ou métalliques) peuvent provoquer une perte de pression soudaine ou sournoise. De l‘humidité peut de plus pénétrer dans la structure du pneu et faire rouiller la ceinture en câble d’acier. Cela peut désintégrer le pneu et détruire le profil ou les nappes d’armature. Le danger est grand si des corps étrangers ont pénétré dans un pneu; il faut le changer au plus vite.


Erreur de montage

Le pneu et la jante peuvent être endommagés de manière irréparable suite à un montage inadapté. Le montage est l‘affaire du spécialiste.


Bordures de trottoir et nids-de-poule

L’endommagement du flanc d’un pneu par exemple par une bordure de trottoir (lacérations, etc.) est très dangereux. Le flanc est généralement très mince. Le pneu ne peut plus être réparé et il faudrait le changer au plus vite. On évitera de rouler sur les bordures de trottoir. Si cela devait néanmoins s‘avérer nécessare, il faut y rouler le plus lentement possible et avec un angle important (droit si possible). Stationner avec une partie seulement de la bande de roulement sur une bordure de trottoir peut conduire à des détériorations persistantes.


Parallélisme des roues mal réglé

Une usure unilatérale du pneu peut se produire si le pincement ou le car-rossage ne sont pas corrects. Les pneus sont alors usés vers l’intérieur ou vers l‘extérieur. Il faudrait alors aligner ou régler les roues.


Vitesse exagérée

Les pneus sont conçus et autorisés pour rouler jusqu‘à une vitesse définie. La vitesse maximale est indiquée par l‘indice de vitesses. Si la vitesse autorisée est nettement et longtemps dépassée, le pneu chauffe exagérément. Cela peut provoquer des ruptures, des cassures de profil ou des nappes d’armature, et même l‘éclatement du pneu. On recommande de ne pas dépasser la vitesse autorisée.


Age des pneus

Chaque pneu est altéré par l‘humidité, l‘ozone, les rayons UV (rayonnement ultraviolet du soleil), la chaleur et le froid, etc. Cela modifie ses caractéristiques. L‘adhérence et l‘élasticité baissent au détriment de la sécurité. Le mélange de gomme contient des substances (agents anti-vieillissement) ralentissant fortement le processus de vieillissement. Mais ce processus ne peut pas être stoppé même avec les pneus les plus modernes. L‘âge d‘un pneu peut être constaté ou lu via le numéroDOT. Un pneu devrait être changé après 6 à 10 ans.


1.6. Entreposage des pneus

Un entreposage approprié des pneus permet de conserver leur capacité d‘utilisation.

Pneus montés sur la roue

Ne pas les entreposer debout mais les suspendre ou les empiler et les répartir autrement toutes les quatre semaines

Pneus démontés

Ne pas les empiler ni les suspendre mais les aligner debout et tourner toutes les 4 semaines (sur des étagères sans contact avec le sol)

Frais

De 15°C à 25°C Protéger des sources de chaleur 1 m au minimum de distance par rapport aux sources de chaleur

Sec

Éviter la condensation Ne pas mettre les pneus au contact d’huiles, de graisses, de peintures, de carburants et de substances analogues.

Sombre

Protéger notamment du rayonnement direct du soleil et de la lumière artificielle à haute teneur en UV

Aération moyenne seulement

L‘oxygène et l‘ozone sont particulièrement dommageables
La pression d‘air devrait être accrue de 0,5 bar au minimum lors d‘hivernage de véhicules (voitures anciennes, camping-cars, remorques, etc.) dont les pneus restent sur le véhicule.


Laissez le spécialiste entreposer vos pneus. Il a des rayonnages conçus spécialement et entrepose vos pneus en toute sécurité.


1.7. Etiquetage des pneus dans l’UE

reifenlabel

Depuis novembre 2012, l‘étiquette de pneu est valable partout en Europe pour les véhicules automobiles.

Le but de l‘étiquette d’efficacité énergétique pour les pneus est de mettre à la disposition du consommateur des informations sur la résistance au roulement, l’adhérence sur sol mouillé et le bruit de roulement extérieur.

La Suisse ne reprend pas l‘étiquette obligatoire dans un premier temps (état mars 2014). Mais celle-ci concerne indirectement la Suisse car 85% des pneus de voitures et de camions proviennent de l’espace UE, ce qui fait que les automobilistes et les garagistes suisses y sont confrontés.

De nombreux autres facteurs de performance sont à considérer à côté des trois critères principaux. On recommande donc de consulter des sources alternatives additionnelles comme les tests de pneumatiques.

kraftstoffeffizienz

Efficacité énergétique

Une résistance réduite au roulement économise l‘essence et le CO2. L‘évaluation se fonde sur des classes, de A (vert) à G (rouge), D n’étant pas appliquée. Une progression d‘une classe signifie une économie d‘es-sence d‘environ 0,1 litre aux 100 km.

kraftstoffeffizienz

Adhérence sur sol mouillé

L‘adhérence sur sol mouillé est décisive pour la sécurité routière. Ici, la performance est subdivisée en classes A à G, D et G n‘étant pas appliquées. Entre les classes A et F, la différence de distance de freinage sur une chaussée moyennement adhérente et mouillée est de 18 m pour un véhicule roulant à 80 km/h. Cette distance équivaut à trois ou quatre lon-gueurs de véhicule.

kraftstoffeffizienz

Bruit de roulement

L‘émission de bruit provenant des pneus a une incidence sur l’ensemble de l’intensité sonore du véhicule. Le volume de bruit au passage du véhi-cule a valeur de référence. Plus le nombre d’ondes sonores est élevé, plus le bruit extérieur du pneu est fort, ce qui signifie que trois ondes so-nores pleines indiquent la moins bonne performance.



1.8. Informations sur des propriétés spéciales et accessoires

Runflat

Si un pneu est endommagé, un pneu de type run flat aux propriétés de roulement de secours permet de continuer de rouler à vitesse réduite (80 km/h) sur 80 à 300 kilomètres. Ces propriétés sont assurées par des flancs renforcés empêchant un aplatissement en cas de perte de pression ou d’éclatement, et par la transmission suffisante des forces de direction, freinage et entraînement. Comme un automobiliste ressent à peine la différence entre pneu sans pression et pneu correctement gonflé, un système de contrôle de la pression des pneus est en principe prescrit.

Spikes

Des pointes incorporées dans le profil du pneu donnent davantage d‘adhérence au véhicule surtout sur chaussée gelée. Elles ne sont autorisées en Suisse que du 1.11 au 30.04. Des pneus à carcasse d’acier doivent être utilisés pour les «spikes». Ces clous ne sont permis que sur les quatre positions des roues en même temps. L‘automobiliste roulant avec des clous doit le faire savoir par un autocollant apposé sur son véhicule. Il est interdit de rouler sur les autoroutes et semi-autoroute avec des «spikes» – à quelques exceptions près. Les véhicules équipés de tels pneus peuvent rouler à 80 km/h au plus. Les pointes peuvent dépasser le profil de 1.5 mm au maximum.

Chaînes à neige

Tous les véhicules doivent chausser des chaînes au panneau «Chaînes à neige obligatoires». Les Grisons connaissent des exceptions: un panneau supplémentaire peut libérer les 4x4 de cette obligation. Les chaînes doivent être démontées le plus vite possible dès la suppression de l‘obligation pour empêcher une usure de ces auxiliaires. Il ne faut pas les monter dans des pentes ni sur fond mou. L‘utilisation d’un cric est taboue. Pour prévenir les dommages aux passages de roue, il faut contrôler l‘assise des chaînes après 50 à 100 m. Comme celles-ci influencent le comportement de conduite, il ne faudrait pas dépasser les 50 km/h.

Pneus larges en hiver

On a souvent pensé que les pneus d‘hiver devaient être plus étroits que ceux d‘été. Aujourd‘hui, fabricants et testeurs de sécurité recommandent des pneus plus larges en hiver aussi. La densité des lamelles, leur profondeur et angle, ainsi que leur nombre, augmentent le guidage latéral et l‘adhérence sur neige tassée. Mais il faut, au besoin, vérifier que les chaînes sont autorisées ou disponibles pour la taille de pneu utilisée.

Pneus toutes saisons

Les pneus toutes saisons ont le plus souvent un mauvais bilan général dans les tests. Sur chaussée enneigée et verglacée surtout, mais sur chaussée sèche également, ils donnent des résultats insatisfaisants par rapport aux pneus liés à la saison. Le conflit d‘objectifs voulant satisfaire à toutes les conditions météorologiques en même temps semble trop grand. On recommande de ce fait de procéder au changement entre pneus d‘été et pneus d‘hiver pour les véhicules SUV également.


1.9. Système de contrôle de la pression des pneus (TPMS)

TPMS est l’abréviation anglaise pour «Tire Pressure Monitoring System», soit système de contrôle de la pression des pneus en français. Depuis le 1er novembre 2014, ce système doit équiper toutes les voitures nouvellement homologuées. Le TPMS vérifie automatiquement la pression des pneus et déclenche une alerte en cas d’écart de pression constaté. Un témoin s’allume sur le tableau de bord si la pression des pneus est trop faible. On distingue deux systèmes: le TPMS indirect et le TPMS direct.

Les systèmes indirects utilisent la technologie équipant déjà le véhicule. La mesure s’effectue via les capteurs que possèdent les voitures équipées de l’ABS et ceux de l’antipatinage. Les deux capteurs mesurent le nombre de tours de roue et déduisent la pression exacte, ou sa modification, des données collectées.

Les systèmes TPMS directs vérifient la pression de service des pneus. Ils le font par l’intermédiaire de capteurs déjà montés sur la valve du pneu. Les données sont transmises par signal radio à l’électronique de bord pour que les données puissent être lues à l’écran, dans l’habitacle..


1.10. Lois, prescriptions, informations


Ordonnance concernant les exigences requises pour les véhicules routiers (OETV)

Chapitre 5 Roues, pneumatiques

Art. 58 Roues et pneumatiques

Les roues doivent être munies de pneumatiques, ou d‘autres bandages d‘une élasticité semblable, d‘une capacité de charge suffisante et adaptés aux jantes.

Les pneumatiques doivent être adaptés à la vitesse maximale du véhicule.

Tous les pneumatiques d‘un véhicule doivent être de même conception (radiaux ou diagonaux).

La toile des pneumatiques ne doit être ni abîmée ni apparente. Les pneumatiques doivent présenter un profil d‘au moins 1,6 mm sur toute la surface de la bande de roulement.

Les pneumatiques des roues jumelées ne doivent pas se toucher, à moins que le constructeur ne l‘ait expressément autorisé.

La charge nominale, l‘indice de vitesses, les combinaisons jantes/pneumatiques et la circonférence de roulement doivent être conformes à l‘état actuel de la technique, tel qu‘il est notamment établi dans les dispositions des règlements no 30 (véhicules automobiles et leurs remorques) et no 54 (véhicules utilitaires et leurs remorques) de l‘ECE, dans celles du chapitre 1 de la directive no 97/24 du Parlement européen et du Conseil, du 17 juin 1997, relative à certains éléments ou caractéristiques des véhiculesà moteur à deux ou trois roues, ainsi que dans les normes de l‘ETRTO. Le nom du fabricant de pneumatiques, la charge nominale et l‘indice de vitesses doivent être marqués sur les pneumatiques de manière durable. Pour les pneumatiques non normalisés, pour les combinaisons de pneumatiques ou les combinaisons jantes/pneumatiques hors normes et pour les pneumatiques dont l‘utilisation n‘est pas conforme au code d‘identification, une garantie du constructeur du véhicule ou du fabricant de pneumatiques est nécessaire. Dans ces cas-là, il convient de mentionner, dans le permis de circulation, la marque, le type, les dimensions et, s‘il y a lieu, les indicationsdivergentes des pneumatiques ainsi que les conditions requises.

Les pneumatiques des voitures automobiles, des motocycles, des quadricycles à moteur et des tricycles à moteur doivent être munis d‘une marque de réception ou de contrôle répondant aux normes internationales.

Les véhicules des catégories M, N et O dont la vitesse maximale due à leur construction ou admise est égale ou supérieure à 80 km/h doivent être munis de pneumatiques conformes à la directive 92/23/CEE ou aux règlements (CE) no 661/2009 et (UE) no 458/2011.


Art. 59 Roues de rechange, roues de secours à usage temporaire, pneus d‘hiver

Les roues de rechange doivent satisfaire aux mêmes exigences que les roues admises pour le véhicule.

En dérogation à l‘al. 1, les roues de secours à usage temporaire sont admises pour les véhicules de la catégo-rie M1. Elles doivent satisfaire aux exigences de la directive 92/23/CEE ou des règlements (CE) no 661/2009 et (UE) no 458/2011 ou à celles du règlement no 64 de l‘ECE et doivent être munies des indications nécessaires.

Les pneumatiques munis de l‘indication supplémentaire M+S (pneus d‘hiver) doivent satisfaire soit aux exigences de l‘art. 58, al. 2, soit doivent être adaptés sur les voitures automobiles, au minimum, à une vitesse de 160 km/h et ceux des motocycles, des quadricycles à moteur ou des tricycles à moteur, au minimum, à une vitesse de 130 km/h. Si les conditions de l‘art. 58, al. 2, ne sont pas remplies, le vendeur des pneus doit fournir une inscription attirant l‘attention sur la vitesse maximale autorisée pour les pneumatiques.


Art. 60 Genres de pneumatiques spéciaux, resculpture des pneumatiques

Les bandages en caoutchouc plein, les bandages métalliques et les chenilles sont admissibles seulement quand l‘usage de pneumatiques ne convient pas. Les bandages et chenilles métalliques ne doivent présenter ni rainures ni crampons. Pour les pneumatiques munis ou non d‘une chambre à air, les bandages en caoutchouc plein, les semi-pneumatiques et les bandages élastiques pleins, le poids ne doit pas dépasser 0,20 t par centimètre de la largeur de la surface reposant sur le sol ou 0,10 t pour les bandages métalliques. Pour les chenilles, il ne doit pas excéder 8,2 kg par cm2 de la surface reposant sur le sol. Celle-ci comprend uniquement la partie de la chenille qui est effectivement appuyée sur une chaussée plane.

Les pneumatiques des véhicules des catégories M1, dont le poids total excède 3,50 t, M2, M3, N, O3 et O4, qui peuvent être resculptés, doivent être munis du symbole W ou de l‘inscription «REGROOVABLE».

Il n‘est pas permis de resculpter les pneumatiques des véhicules des catégories M1, dont le poids total n‘excède pas 3,50 t, O1 et O2 ainsi que les pneumatiques pour motocycles, quadricycles légers à moteur, quadricycles à moteur et tricycles à moteur.


Art. 61 Pneus à clous

Les «pneus à clous» sont des pneumatiques à pointes incorporées.

Seuls sont admis les pneus à clous à carcasse radiale métallique. Toutes les roues d’un véhicule doivent en être équipées.

Le poids des clous ne doit pas dépasser 3 g. Le diamètre de leur collerette ne doit pas excéder 6 mm. Les pointes doivent être bien enfoncées et ne pas dépasser de la bande de roulement de plus de 1,5 mm.

Les pneumatiques d‘un diamètre inférieur ou égal à 13 pouces peuvent avoir au maximum 110 pointes et ceux d‘un diamètre supérieur à 13 pouces, 130 pointes au plus.


Art. 62 Restrictions d‘utilisation, identification

Seuls peuvent être équipés de pneus à clous les voitures automobiles dont le poids total n‘excède pas 7,5 t, les motocycles, les quadricycles légers à moteur, les quadricycles à moteur et les tricycles à moteur, ainsi que les remorques attelées à de tels véhicules. Ils ne peuvent être utilisés qu‘entre le 1er novembre et le 30 avril et, en dehors de cette période, en présence de conditions hivernales.

Un disque indiquant la vitesse maximale autorisée de 80 km/h, selon l‘annexe 4, est fixé à l‘arrière des véhicules équipés de pneus à clous. En dérogation au ch. 1 de l‘annexe 4, le disque peut avoir une bordure noire munie d‘un dessin stylisé de pointes métalliques.

Le disque doit être enlevé ou barré de manière bien visible lorsque le véhicule est utilisé sans pneus à clous.

Ne sont pas visés par l‘al. 2 les véhicules dont la vitesse maximale est moins élevée, de par leur construction. Le disque indiquant la vitesse maximale éventuellement apposé au véhicule ne doit pas être ôté.


Art. 63 Chaînes à neige et dispositifs antidérapants

Les chaînes à neige et dispositifs similaires doivent garantir le démarrage, le freinage et le guidage latéral sur la neige et la glace; ils ne doivent pas endommager excessivement les routes.

Il doit être possible de monter des chaînes à neige au moins sur les roues motrices d‘un essieu, et cela au moins pour l‘une des dimensions de pneumatiques prévue par le constructeur du véhicule.


Quelle: http://www.admin.ch/opc/de/classified-compilation/19950165/index.html



2. Commande

2.1. Passer une commande

Chez garagino, vous pouvez acheter des produits ou des prestations sans complication et à toutes les heures du jour et de la nuit. Cliquez sur le bouton «Commander maintenant» et payez aisément et en toute sécurité avec une carte de crédit, PostFinance ou PayPal.

2.2. Paiement

Toutes les taxes engendrées par le paiement sont à la charge de garagino.ch.

Paiement par carte de crédit

Chez nous, vous pouvez aussi payer de manière sûre et aisée par carte de crédit. Nous acceptons la Master Card et la Visa Express. Votre carte de crédit ne sera débitée qu’après confirmation de votre commande de notre part. Si vous retournez de la marchandise, le montant sera recrédité sur le compte de votre carte. La transmission de vos données de carte de crédit se fait par le procédé SSL qui crypte en permanence les informations. Ce standard de qualité élevé sécurise les achats par carte de crédit chez garagino.ch.

Paiement avec PayPal

Chez nous, vous pouvez aussi payer avec PayPal. A cette fin, choisissez le mode de paiement PayPal. Vous serez alors directement dirigé vers PayPal à la fin du processus de commande. Si vous êtes déjà client chez PayPal, vous pouvez vous connecter avec vos données d’utilisateur et procéder au paiement. Si vous découvrez PayPal, vous pouvez ouvrir un compte PayPal et effectuer le paiement. Votre livraison est expédiée dès que l’arrivée du paiement est comptabilisée chez nous. Si vous retournez de la marchandise, le montant sera recrédité sur votre compte PayPal. A vous de décider en lien avec PayPal si vous souhaitez ensuite employer directement le montant sur votre compte PayPal ou le faire virer sur votre compte courant ou le compte de votre carte bancaire. Nous n’avons pas d’incidence sur ce processus.

Paiement par PostFinance / e-finance

PostFinance propose deux modes de paiement à choix pour le paiement avec un compte postal. Vous pouvez soit utiliser votre compte e-finance soit votre Postfinance Card. Une fois le processus de commande terminé, faites votre choix et vous pourrez ainsi terminer votre processus de paiement selon vos besoins. Standard de Postfinance, e-finance vous permet un paiement sûr et rapide sur Internet. Si vous êtes déjà client de Postfinance, connectez-vous avec votre numéro e-finance et votre mot de passe. Le montant sera directement déduit sans frais aucun de votre compte PostFinance. Vous recevrez ensuite un e-mail confirmant la réussite de votre commande. La livraison est expédiée dès que nous recevons la confirmation du paiement par PostFinance.



3. Livraison

3.1. Frait

Expédition à un garage

Faites livrer simplement et gratuitement votre commande en ligne au garage de votre choix.

Expédition à domicile

L’envoi par un service de livraison de colis à des adresses privées en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein est payant. Pour l’instant, nous livrons les jantes à un garage exclusivement.

L’envoi d’un à quatre pneus coûte la somme forfaitaire de CHF 24.00, TVA incluse. Le supplément lié à chaque pneu additionnel est de CHF 6.00 /unité.

3.2. Délai de livraison

Les articles commandéls sont généralemenmt livrés en l’espace de 1 à 3 jours ouvrables à partir de la réception de la commande.



4. Retour et remboursement

4.1. Retours

Auprès de garagino, vous pouvez retourner dans les 30 jours la marchandise reçue. Le délai court dès la réception de la marchandise. Le délai est réputé respecté si la marchandise est réexpédiée ou restituée à temps.

Un formulaire de retour en ligne est mis à votre disposition pour notifier votre retour. Veuillez y indiquer si vous restituez la marchandise directement au garagiste ou si elle doit être prise en charge à votre domicile par notre service de livraison de colis. Les coûts liés à ce retour sont à votre charge, hormis pour une remise au garagiste.

4.2. Réclamation

Vous êtes tenu de vérifier les marchandises livrées aussitôt que la marche habituelle des affaires le permet et d’annoncer immédiatement par écrit les vices constatés au garagiste. A défaut de ce faire, les produits sont considérés comme aceptés. L’acceptation est réputée donnée dans tous les cas si vous n’avez pas adressé une réclamation écrite dans les 14 jours suivant la livraison.

Le produit défectueux doit être renvoyé avec une copie de la facture et une description détaillée du défaut. L’adresse de renvoi sera communiquée par e-mail à l’acheteur dès réception de la réclamation écrite. Les frais de transport engendrés sont à la charge du client.

4.3. Droit de retour

L’emballage d’origine doit servir au retour de la marchandise complète, avec tous les accessoires. La marchandise doit être ccompagnée du formulaire de retour rempli et d’un éventuel bon de garantie. Les articles scellés et sous emballage plastique soudé ne peuvent être retournés que dans l'emballage non ouvert. D’éventuels scellés doivent être non brisés.